La magie des épices orientales dans votre plat mijoté en cocotte

La magie des épices orientales dans votre plat mijoté en cocotte

4.8/5 - (6 votes)

Plongez dans un univers de saveurs avec ce plat mijoté aux épices orientales. Faites voyager vos papilles en toute simplicité grâce à une recette chaleureuse et parfumée qui invite au partage et à la découverte culinaire.

25 minutes

2 heures

moyen

€€

Ingrédients

   personnes

Ustensiles

Préparation

Étape 1

Découpage : Commencez par couper l'agneau en cubes de taille moyenne. Ensuite, épluchez les oignons et les carottes avant de les découper : les oignons en fines lamelles et les carottes en rondelles.

Étape 2

Assaisonnement : Dans votre cocotte, faites revenir l'agneau avec un peu d'huile jusqu'à ce qu'il soit bien doré sur chaque face. Ajoutez ensuite les oignons, l'ail pressé (*l'ail pressé est obtenu en écrasant la gousse d'ail avec un presse-ail, un ustensile spécifique*) et laissez cuire quelques minutes.

Étape 3

Aromatisation : Incorporez les épices (cumin, coriandre, cannelle, gingembre et curcuma) pour envelopper la viande d'une multitude de parfums.

Étape 4

Mijotage : Ajoutez maintenant les tomates pelées concassées (*concasser signifie hacher grossièrement*) ainsi que le bouillon de légumes. Portez le tout à ébullition, puis réduisez le feu pour laisser mijoter doucement pendant environ 2 heures.

Étape 5

Ajouts : À mi-cuisson, ajoutez les carottes dans la cocotte et si vous le souhaitez, des raisins secs ou des dattes pour apporter une note sucrée.

Étape 6

Pensez à remuer de temps en temps et vérifiez que la viande devient tendre sans se dessécher.

Étape 7

Finalisation : En fin de cuisson, ajustez l’assaisonnement avec du sel et du poivre selon vos goûts.

Maxence Dupont

Mon astuce de chef

N’hésitez pas à préparer ce plat mijoté la veille : il n’en sera que meilleur après avoir reposé une nuit ! Les saveurs auront eu plus de temps pour s’imprégner profondément dans la viande.

Accords mets-vins

Pour accompagner ce plat riche en saveurs orientales, privilégiez un vin rouge corsé mais souple comme un Côtes-du-Rhône ou un Pinot Noir qui saura équilibrer l’intensité des épices.

L’info en plus

Ce plat est inspiré des traditions culinaires orientales où l’utilisation des épices joue un rôle fondamental dans la création des arômes caractéristiques qui font toute leur richesse. La cuisson longue permet non seulement aux viandes de s’attendrir mais également aux saveurs complexes de se développer pleinement.

Imprimer la recette
Retour en haut