Secrets de grand-mère : réussir le coq au vin à la cocotte

Secrets de grand-mère : réussir le coq au vin à la cocotte

4.7/5 - (8 votes)

Découvrez les secrets de grand-mère pour réussir un coq au vin inoubliable. Cette recette traditionnelle française, qui mijote longtemps pour révéler tous ses arômes, est une invitation à la convivialité et au partage.

30 minutes

120 minutes

moyen

€€€

Ingrédients

   personnes

Ustensiles

Préparation

Étape 1

Marinade : La veille, faites mariner le coq dans le vin rouge avec l'ail écrasé et le bouquet garni. Couvrez et laissez reposer au frais.

Étape 2

Dorage : Le jour même, égouttez les morceaux de coq et essuyez-les. Dans la cocotte, faites fondre le beurre et faites dorer les morceaux sur toutes leurs faces.

Étape 3

Singer : Saupoudrez-les de farine (*singer : technique consistant à saupoudrer de farine pour enrober une préparation avant cuisson) et mélangez bien.

Étape 4

Déglacer : Retirez temporairement les morceaux de coq, jetez la graisse restante et déglacez (*déglacer : dissoudre avec un liquide les sucs caramélisés restés au fond du récipient après cuisson) avec un peu de marinade pour récupérer les sucs.

Étape 5

Mijoter : Remettez le coq dans la cocotte. Versez la marinade filtrée, ajoutez les lardons, oignons grelots pelés et champignons émincés (*émincer : couper en tranches fines). Portez à ébullition puis baissez le feu pour que ça mijote doucement pendant environ deux heures.

Étape 6

Finition : En fin de cuisson, vérifiez l'assaisonnement en ajoutant sel et poivre si nécessaire.

Maxence Dupont

Mon astuce de chef

Pour enrichir votre sauce, vous pouvez ajouter une cuillère de crème fraîche ou de sang de porc en fin de cuisson. Et rappelez-vous que plus votre plat reposera avant d’être dégusté, meilleurs seront les saveurs imprégnées !

Accords mets vins

Pour accompagner votre coq au vin, privilégiez un vin rouge robuste tel qu’un Bourgogne ou un Côtes du Rhône qui aura suffisamment de caractère pour faire face aux saveurs puissantes du plat.

L’info en plus

Ce plat classique est issu des traditions culinaires françaises où rien ne se perdait dans les fermes. Le coq au vin était ainsi une façon d’utiliser un vieux coq trop coriace pour être rôti mais parfaitement tendre lorsqu’il est mijoté longuement.

Imprimer la recette
Lire plus  Plaisirs d'Italie : rôti de porc à la milanaise cuit en cocotte
Retour en haut